Massage

Le toucher est le premier sens à se développer in utero, et est sans doute le sens le plus important. La peau est recouverte de capteurs qui diffusent constamment des informations au système nerveux central.

Le toucher sain et nourrisant (câlins, massage, peau à peau…) prodigué à nos bébés va avoir de nombreux effets positifs : production d’ocytocine, détente, confiance, augmentation de l’estime de soi…

Toute la famille va profiter de ce moment de bien être : en massant nous produisons aussi de l’ocytocine, on se sent valorisé de voir son bébé détendu et apprécier le massage, la fratrie peut participer en massant le nouveau né, ou en profitant d’un massage adapté aux plus grands.

La peau nous enveloppe complètement, comme une cape. C’est le premier-né de nos organes, et le plus sensible. C’est notre premier mode de communication, et la plus efficace de nos protections. »

LA PEAU ET LE TOUCHER – ASHLEY MONTAGU

Les mouvements de massage sont inspirés des traditions ancestrales indiennes, où le massage est transmis de mère en fille.

Nous essaierons ensemble durant l’atelier de créer une bulle de sérénité autour de bébé, en utilisant tous nos sens.

Je vous donne lors de la séance un flacon d’huile de massage ainsi qu’un récapitulatif des différents mouvements vus. Si bébé n’est pas disposé à être massé, aucun problème, vous pourrez pratiquer sur un poupon afin de connaître les gestes, puis les refaire chez vous, à un moment où votre enfant sera pleinement disponible.

Réserver un atelier